Voyage en absurdie

TSTD2A / Clip en stop-motion sur le thème de l’absurde

Les élèves de Terminale ont travaillé l’image animée sur le thème “Voyage en absurdie”.

Ils ont été amenés à se questionner la notion d’absurde afin de traduire la notion d’absurde en image animée à travers un scénario, des personnages, des décors mais aussi à travers le traitement des images, les cadrages, les  éclairages, les points de vues, des effets spéciaux …

Ce projet a permis aux élèves d’aborder l’image animée en numérique et en papier grâce aux techniques du stop motion et du flipbook. 

En vue d’organiser et de structurer leur scénario, les élèves ont pu dessiner leur story-board  correspondant à l’ensemble des plans à capter pour la préparation du film et ainsi de visualiser le découpage des scènes.

Les élèves ont donc travailler sur les logiciels de montages vidéos et sonores, la retouche d’images pour le clip, et d’exploiter la reliure carré collé avec le Flipbook.

Naëlle, Nina, Flavie, Siobhane

Modèle vivant

TSTD2A / Lignes et courbes de l’enveloppe charnelle

 Immersion des élèves de terminales std2a au beau milieu du thème du corps humain. 

Lors de deux séances, les élèves de terminale STD2A ont été initiés au dessin de modèle vivant. Ils ont eu la chance d’accueillir un modèle féminin. Le modèle, à travers ses choix et ses temps de pauses variés, guidait et accompagnait les élèves dans leur retranscription sensible graphique. Les exercices d’échauffement ont contraints les élèves à engager des techniques et modes de représentations divers: yeux fermés, yeux fixés sur le modèle, les deux mains simultanément, dessin avec la main de son voisin, en inversé , en retranscrivant que les masses, …tout cela pour les encourager à une gestuelle plus libre, un trait plus sensible, plus expressif et de développer un sens de l’observation plus aiguisé.

Ce travail a permis aux élèves d’évaluer les proportions du corps humain ainsi que la perspective en fonction des points de vue.

Florine, Anaële, Romane

 

Cartographie Sensible de l’étang du Cheix

TSTD2A / Une approche sensorielle d’un site 

Lors de leur visite à l’étang du Cheix, les élèves de Terminales ont réalisé une cartographie sensible du site à travers différentes entrées : bâtis, topographie, la circulation, la végétation, sols…Les graphismes se constituent de motifs, de couleurs, de matières, de trames, afin de reproduire les sensations ressenties lors de la promenade. Les élèves expriment ainsi leurs visions du Cheix traduisant leurs ressentis et leurs perceptions sensibles et plastiques du site. 

Paola, Cloé, Inès, Sacha

C… comme carnet de croquis

TSTD2A / Carnet de croquis d’observation   

Entretenir son crayonné, développer des qualités plastiques et graphiques chaque année pendant les vacances scolaires, les élèves de STD2A sont amenés à réaliser des carnets de croquis et d’observation. Le carnet devient ainsi le recueil d’une multitude de  représentations riches en technique.

Cette année deux thématiques ont été mises en avant :

– L’abécédaire  autour d’un fil rouge, raconter ses vacances à travers un alphabet en  retranscrivant les expériences de chacun, les voyages, les découvertes.

– la gourmandise :  son évocation en allant d’un simple aliment à la représentation d’une situation de dégustation.

Léane, Margot, Antoine, Laurie

Exposition 2019 / Recyclabulle

Exposition de signalétique pour la boutique Recyclabulle réalisés par les élèves de Première et des objets rituels par la Terminale STD2A du Lycée Raymond Loewy.
Ces projets ont été mené en partenariat avec l’Association Recyclabulle.

Exposition à Recyclabulle, 15 rue Hyacinthe Montaudan 23300 La Souterraine.
Jeudi 2 Mai 2019 16h : vernissage de l’exposition « Typomaniac ». (Première STD2A)
À partir du Mercredi 5 Juin 2019, exposition des « Objets rituels ». (Terminal STD2A)

Workshop 2015 / Banco Studio

Un workshop en compagnie de LOLA DAY et LOU LEYGNAC, membres du collectif BANCO STUDIO .
En exploitant les principes de base du tissage et à partir des matériaux collectés, les élèves ont fabriqué un « paysage », directement inspiré d’une carte postale reçue en amont. Les matériaux ainsi que les structures de chacun ont ensuite été mis en commun et étoffé, par groupe de cinq élèves. Des liens et des ruptures sont apparues, des accidents et des fusions, des manques et des trop pleins. Les installations réalisées interrogent la notion de territoire, mêlant approche individuelle et approche collective.
Pour clôturer ce workshop d’une semaine, chaque groupe a pris un moment pour raconter l’histoire de son paysage.

Workshop 2014 / Danse & Performance

Cette année, les élèves de terminale ont été initié à la danse contact avec la danseuse Alice Le Guiffant et l’intervention de Maud Delanaud, modèle vivant.
Ils ont été amené à exprimenter la danse contact, à réaliser des productions graphiques mélant danse et graphisme en vue d’aboutir à des performances collectives ou individuelles.